Jean-Louis Guigou et Dominique Parthenay ; Louis-André Gérard-Varet et Michel Mougeot ; Alain Lipietz

Parution : 02.04.2001

Le premier rapport présente quatre scénarios de modernisation de l’action publique en matière d’aménagement du territoire dont celui du « polycentrisme maillé ». Le deuxième rapport revient sur le rejet du marché dans les conceptions traditionnelles de l’aménagement du territoire, conceptions qui sont remises en cause dans le contexte d’une économie mondialisée. Le dernier rapport plaide en faveur d’un développement endogène des régions et examine le rôle que pourrait jouer l’État. Le commentaire de Jean-Michel Charpin souligne qu’au-delà de leurs différences, les trois rapports convergent pour récuser l’approche traditionnelle du territoire et pour proposer des contenus alternatifs exploitant les apports de l’économie géographique. Joël Maurice souligne lui aussi les points de convergence, notamment la nécessité de libérer les initiatives locales tout en maintenant le rôle de l’État. Enfin, cinq compléments apportent un éclairage sur différents aspects du diagnostic ou de la problématique qui sous-tendent les rapports ( géographie économique de la France dans l’Europe ; grandes tendances qui ont affecté la répartition de la population, de l’emploi et de la valeur ajoutée entre 1982 et 1999 ; distribution des revenus entre les territoires ; liens entre développement des territoires et financement des collectivités locales ; analyse de la distribution spatiale des activités et des politiques d’infrastructure des transports.

Commander le rapport

La lettre Analyses Économiques n° 1/2001 - Février 2001

Résumé du rapport de Joël Maurice, présenté à la séance plénière
du 21 décembre 2000 du Conseil d’Analyse Économique,
puis, en présence du Premier ministre, le 18 janvier 2001.