Concurrence et commerce : quelles politiques pour l’Europe ?

La politique de la concurrence européenne est actuellement soumise à des questions sur son efficacité et ses finalités. On lui reproche notamment de nuire à l’émergence d’entreprises de grande taille et à la position de l’Europe dans la compétition mondiale. Face au double problème actuel de recul du multilatéralisme et de l’interférence croissante des États dans la concurrence internationale, la bonne articulation de la politique de la concurrence et la politique commerciale devient un enjeu majeur. Dans cette nouvelle Note du CAE, Sébastien Jean, Anne Perrot et Thomas Philippon mobilisent des travaux récents pour comparer les effets de la politique de la concurrence en Europe et aux États‐Unis et défendent l’idée selon laquelle l’Europe ne doit pas sacrifier sa politique de la concurrence mais se montrer plus exigeante pour mieux faire respecter les règles et défendre ses intérêts.

Accéder à la Note du CAE n° 51