Michel Didier et Jean Hervé Lorenzi

Parution :09.04.2002

Michel Didier et Jean-Hervé Lorenzi proposent dans ce 36e rapport du CAE une analyse économique des enjeux et des perspectives de l’UMTS. Les deux auteurs présentent l’état de la technologie et examinent l’évolution de la structure du marché. Ils proposent également une prospective économique fondée sur l’utilisation d’un modèle de projection du secteur des télécommunications. Le rapport se termine par des recommandations adressées aux autorités françaises et européennes. On trouvera à la suite de cette étude des commentaires ainsi que douze compléments qui portent sur des sujets aussi divers que la régulation et l’attribution des autorisations, la technologie UMTS ou bien encore l’UMTS et l’aménagement du territoire.

Commander le rapport

La lettre Analyses Économiques n° 2/2002 - Mars 2002

Ce rapport de Michel Didier et Jean-Hervé Lorenzi se concentre sur les aspects industriels du grand programme d’équipement que constitue le projet UMTS (téléphone mobile de la troisième génération). Au terme de leur évaluation, les auteurs expriment leur préoccupation quant à ses perspectives techniques et économiques.

Ce rapport a été présenté à la séance plénière du 8 novembre 2001 du Conseil d’analyse économique, puis, en présence du Premier ministre, le 24 janvier 2002.
Cette lettre, qui le résume, est rédigée par la cellule permanente du CAE, mais les opinions qui y sont exprimées reflètent celles des auteurs du rapport ou des commentaires.

Un rapport antérieur du CAE « Enchères et gestion publique » d’Élie Cohen et Michel Mougeot avait analysé les procédures d’enchères publiques. Il accordait une attention particulière à l’’attribution des licences de la troisième génération de téléphonie mobile (UMTS).