Faire prospérer les PME

Le tissu productif français compte moins de grandes PME et d’entreprises de taille intermédiaire que ses principaux voisins, un handicap potentiel dans la concurrence internationale. Cette situation révèle des obstacles au développement des jeunes PME à fort potentiel de croissance et des barrières aux réallocations de facteurs de production (capital et travail). Dans cette nouvelle note collective du CAE, les membres formulent huit recommandations pour lever les freins à la croissance des entreprises en France.

Accéder à la Note du CAE n° 25