Le Conseil d’analyse économique entame des travaux d’expertise sur l’apprentissage en France. Alors que le gouvernement organise prochainement une journée consacrée à ce système de formation, ce « Focus » présente quelques éléments de diagnostic.

Trois points importants sont à retenir : (1) les diplômés ou très diplômés forment une part croissante des bénéficiaires de l’apprentissage, loin de la cible initiale, centrée sur les peu ou pas qualifiés, dont la part décroît fortement ; (2) le système français de formation en alternance se caractérise par une grande complexité et de nombreux acteurs qui nuisent à sa lisibilité et à sa réactivité ; (3) enfin, les formations en alternance pour les non diplômés souffrent d’un défaut d’attractivité à la fois pour les entreprises et pour des jeunes aux parcours scolaires souvent difficiles.

Pour accéder au focus, cliquez ici Focus n° 1