Le commerce mondial est une source d’émissions de gaz à effets de serre (GES). À ce titre, la lutte contre le réchauffement climatique est souvent évoquée pour justifier des politiques protectionnistes. Nous simulons ici avec un modèle d’équilibre général calculable (MIRAGE) l’impact économique de l’utilisation d’une telle politique de second rang, s’agissant d’atteindre un objectif environnemental. Le sentier dynamique de référence à l’horizon 2030 pour l’économie mondiale est donné par le modèle MaGE utilisé en projection.

Pour accéder au focus, cliquer ici Focus n° 15