À la rentrée 2015, on comptait 2,5 millions d’étudiants en France. Selon l’Observatoire de la vie étudiante (OVE), un tiers des étudiants habite le foyer parental, tandis que les deux tiers, soit près de 1,7 million, sont décohabitants. Parmi eux, 1,4 million est locataire ou sous‐locataire (seuls, en couple, en colocation ou en résidence universitaire). Pour les étudiants, la question du logement se pose dès la décision d’entreprendre un cycle d’étude. Selon
le type de formation choisie et la proximité du centre de formation avec le domicile des parents, le problème va prendre diverses formes.

Pour accéder au focus, cliquer ici Focus n° 20