Thierry Madiès et Jean-Claude Prager

Parution : 27.08.2008

L’innovation est devenue l’ « ardente obligation » des autorités publiques dans tous les pays avancés et dans l’Union européenne à travers la stratégie de Lisbonne. Mais la place de l’innovation dans les territoires pose de nombreuses questions :

- Quelle est la part du facteur géographique pour la croissance et l’innovation dans les pays avancés ; comment se situent les régions françaises dans les faits ?
- Quel est le rôle des autorités publiques régionales dans une économie mondialisée de la connaissance ? Les autorités publiques peuvent-elles espérer pouvoir peser sur l’évolution économique de leurs régions ?
- Peut-on cibler les politiques en termes de secteurs d’activité avec un minimum d’efficacité ?
- Comment éviter les risques désormais établis d’un interventionnisme excessif ?
- Quelles sont les bonnes structures de gouvernance territoriale de l’innovation ? Quelles recommandations formuler sur le niveau de délégation territoriale ? De quelles institutions se doter pour promouvoir l’innovation dans les territoires ?

Thierry Madiès et Jean-Claude Prager débattent sur tous ces sujets en mobilisant les derniers résultats de la science économique et en analysant les expériences conduites dans diverses régions du monde. Ils formulent quelques recommandations fortes : « désadministrer » l’innovation dans les régions, construire des stratégies sélectives des régions, recentrer la politique des pôles de compétitivité…

Commander le rapport

La lettre Analyses Économiques n° 5/2008 - Septembre 2008 L’innovation est au coeur de la Stratégie de Lisbonne et, en la matière, l’Europe peine à combler son retard par rapport aux États-Unis et au Japon. En matière d’innovation et de compétitivité, la dimension territoriale prend une importance croissante : dès lors qu’elle atteint une taille suffisante, la région se présente de plus en plus comme la maille géographique pertinente de la réussite.

Ce rapport étudie les liens unissant l’économie régionale et l’économie de l’innovation.
À cet égard, il s’interroge sur la part du facteur géographique dans la croissance et la place de l’innovation dans les pays avancés. Dans le cas de la France, les auteurs s’interrogent sur le rôle des autorités publiques régionales en la matière, sur la nature et l’efficacité potentielle des politiques territoriales d’innovation, en pesant les risques d’un interventionnisme excessif et discutant les bonnes structures de gouvernance territoriale de l’innovation. Par cette analyse, ce rapport vise principalement à apporter aux autorités publiques des régions des éléments de base pour améliorer la compétitivité des territoires et les politiques publiques dans l’économie mondialisée de la connaissance.

Il a fait l’objet d’une présentation et discussion lors de la séance plénière du CAE du 15 novembre 2007. Cette lettre, publiée sous la responsabilité de la cellule permanente, reprend les principales conclusions tirées par les auteurs.