Le choix de faire l’euro sans union budgétaire...

Le choix de faire l’euro sans union budgétaire a été remis en cause par la crise. Le « chacun pour soi » affaiblit la zone euro, mais la coordination des dix‐neuf budgets nationaux s’avère extrêmement difficile. Elle est pourtant nécessaire car la politique budgétaire dans la zone euro accentue plus souvent qu’elle ne lisse le cycle économique. Si la construction d’un véritable budget fédéral semble peu probable à court terme, Agnès Bénassy‐Quéré, Xavier Ragot et Guntram Wolff proposent trois pistes parmi lesquelles une extension du champ d’action du mécanisme européen de stabilité, une réforme du cadre de coordination des politiques budgétaires et un système d’assurance chômage activé en cas de crise grave.

Accéder à la Note du CAE n° 29