Placé auprès du Premier ministre, le Conseil d’analyse économique a pour mission « d’éclairer, par la confrontation des points de vue et des analyses, les choix du gouvernement en matière économique ».

Le CAE est une instance pluraliste composée d’économistes professionnels reconnus et de sensibilités diverses (Décret n°97-766 du 22 juillet 1997). Il comporte des membres nommés à titre personnel pour leurs travaux de recherche en économie et des correspondants venant plutôt du secteur économique des entreprises. Ils ne perçoivent aucune rémunération pour leur participation au Conseil. Ils s’engagent sur une charte de déontologie pour rendre plus visibles leurs différentes activités.

Le Conseil d’analyse économique est présidé par le Premier ministre ou par un président délégué qu’il désigne pour une durée de cinq ans.

En vue de préparer les travaux et débats du Conseil d’analyse économique, le Premier ministre ou le président délégué confient à un ou plusieurs membres ou à un ou plusieurs correspondants du Conseil le soin d’étudier les questions inscrites à l’ordre du jour du Conseil pour la réalisation d’une Note de politique économique écrite et publiée.

L’organisation et l’animation des travaux relèvent d’une équipe permanente placée sous la responsabilité du Président délégué et dirigée par le Secrétaire général. Le Président délégué désigne les membres du Conseil appelés à préparer des rapports ou à les discuter et préside les réunions en l’absence du Premier ministre.

Les opinions exprimées dans les rapports du CAE sont celles de leurs auteurs et n’engagent ni le Conseil, ni le président délégué, ni bien entendu le Premier ministre.