Jean-Paul Fitoussi, Olivier Passet et Jacques Freyssinet

Parution : 30.05.2000

Le premier rapport (Réformes structurelles et politiques macroéconomiques : les enseignements des « modèles de pays ») montre que les variables institutionnelles ne semblent pas permettre de discriminer entre les « modèles de réussites » en matière de réduction du taux de chômage et les autres. Les institutions paraissent en revanche largement déterminer l’effet des chocs macroéconomiques sur le chômage. Certains l’ont amplifié, d’autres l’ont atténué. Par ailleurs, les pays ayant fortement réduit leur chômage sont majoritairement caractérisés par un « policy mix » plus expansif. Le second rapport (La réduction du chômage : les enseignements des expériences européennes) insiste sur l’importance des pactes sociaux dans les quatre pays européens qui ont fortement réduit leur chômage au cours des années quatre-vingt-dix : le Danemark, l’Irlande, la Norvège et les Pays-Bas. la forte coopération entre pouvoirs publics et acteurs sociaux aboutit à des compromis stables, visant à respecter des contraintes de compétitivité et d’équilibre des finances publiques en accordant des contreparties significatives aux salariés. La cohérence des caractéristiques institutionnelles et des choix politiques y constitue un facteur décisif de réussite.

Commander le rapport