Le Conseil d’analyse économique formule quatre types de recommandations :
• Couvrir à 100% les soins hospitaliers à l’exception du forfait journalier. Pour les soins ambulatoires, remplacer les tickets modérateurs et participations par une franchise annuelle et un co-paiement, non couverts par des assurances mais plafonnés.
• Les financeurs de soins doivent pouvoir contractualiser avec les offreurs de soins.
• Créer les conditions de la concurrence dans le secteur des complémentaires en définissant un contrat homogène pour tout assureur et en supprimant les exonérations sociales. Associer les complémentaires à la contractualisation.
• Refonder l’assurance maladie en organisant un financement des soins unifié sur un mode public décentralisé ou sous la forme d’une concurrence régulée entre caisses d’assurance.

Accéder à la Note du CAE n° 12