Renforcer le capital-risque français


Thème : Entreprises - Croissance

Note du CAE n° 33

Alors que le « Brexit » pourrait relancer la concurrence entre les places financières européennes, une nouvelle Note du CAE s’intéresse à la manière dont le capital-risque français pourrait être encore plus performant. Pour les trois auteurs, Marie Ekeland, Augustin Landier et Jean Tirole il est clé de faire émerger en France une masse critique de fonds d’investissements attractifs au niveau international et un réseau dynamique de business angels. L’intervention publique, notamment via Bpifrance et les dispositifs fiscaux, doit se concentrer sur cet objectif.

Cette note a été présentée à la directrice du cabinet du Premier ministre le 4 juillet 2016