Michel Godet et Marc Mousli

Parution : 19.10.2006

Une vaste étude portant sur les conséquences du vieillissement sur l’évolution des activités de production, de commerce et de services dans les territoires a été lancée en 2004 dans le cadre du programme « Territoires 2030 » de la Délégation interministériel à l’aménagement et à la compétitivité des territoires (DIACT). Ce rapport en retrace les analyses et les conclusions. Il est le fruit d’un travail collectif de deux ans mené par le groupe de prospective présidé par Michel Godet, membre du CAE. Il est publié conjointement par la DIACT et le CAE.

Le vieillissement est souvent considéré sous l’angle des finances publiques et de la croissance, alors qu’il a des conséquences sur tous les aspects de la vie économique et sociale. Remettre au travail les plus de 55 ans, répondre aux nouveaux besoins de main d’œuvre, en particulier dans le secteur des services à la personne, prendre en charge la dépendance, assurer la relève des PME familiales, adapter l’urbanisme et le logement aux personnes âgées, éviter les conflits de générations, font parti des nouveaux défis qui nous attendent.

Le rapport développe tous ces points et propose des pistes d’actions. Il conclut sur la nécessité de développer des pôles de qualité de vie au niveau des territoires. L’économie liée au revenu et à la consommation est souvent plus importante que celle liée à la production de biens, ce qui devrait conduire les territoires à mieux prendre en compte les conditions de vie et l’offre de service sur place dans la conduite de leurs politiques.

Commander le rapport

Le rapport a été réactualisé en 2008 sous le titre : "le vieillissement : une bonne nouvelle ?" et est disponible en version livre de poche

La lettre Analyses Économiques n° 5/2006 - Octobre 2006

Une vaste étude portant sur les conséquences du vieillissement sur l’évolution
des activités de production, de commerce et de services dans les territoires a été
lancée en 2004 dans le cadre du programme « Territoires 2030 » de la Délégation
interministérielle à l’aménagement et à la compétitivité des territoires (DIACT). Ce
rapport en retrace les analyses et les conclusions. Il est le fruit d’un travail collectif
de deux ans mené par le groupe de prospective présidé par Michel Godet, membre
du CAE. Il est publié conjointement par la DIACT et le CAE.

Le vieillissement est souvent considéré sous l’angle des finances publiques et de
la croissance, alors qu’il a des conséquences sur tous les aspects de la vie économique
et sociale. Remettre au travail les plus de 55 ans, répondre aux nouveaux
besoins de main d’oeuvre, en particulier dans le secteur des services à la personne,
prendre en charge la dépendance, assurer la relève des PME familiales,
adapter l’urbanisme et le logement aux personnes âgées, éviter les conflits de
générations, font parti des nouveaux défis qui nous attendent. Le rapport développe
tous ces points et propose des pistes d’actions. Il conclut sur la nécessité de
développer des pôles de qualité de vie au niveau des territoires.

Ce rapport a été discuté en séance plénière du Conseil le 27 avril 2006, puis le
8 juin en présence du Premier ministre. Cette Lettre, publiée sous la responsabilité
de la cellule permanente, en constitue un résumé détaillé.