Le Conseil d’analyse économique a organisé un séminaire sur l’évaluation des politiques publiques.

vendredi 26 avril 2013 de 9h30 à 13h00.

L’évaluation des politiques publiques est un exercice difficile, à la fois techniquement et institutionnellement. Techniquement, parce que de nombreux pièges attendent l’évaluateur : corrélation (entre une politique et ses résultats) ne vaut pas causalité et l’évaluateur doit tenir compte des causalités inverses et des interactions de la politique considérée avec de multiples autres facteurs. Plusieurs techniques statistiques permettent de contourner ces problèmes. Une première table ronde vise à présenter leurs forces et faiblesses, ainsi que les règles à respecter.
L’évaluation est aussi difficile à mettre en œuvre institutionnellement car seul un protocole rigoureux, défini si possible avant la mise en place de la politique, permet d’obtenir une évaluation crédible. Ce protocole doit également garantir l’indépendance des évaluateurs et leur accès aux données nécessaires à l’évaluation. La deuxième table ronde vise à définir l’environnement institutionnel adéquat pour l’évaluation des politiques publiques, basé sur l’expérience de membres d’instituts d’évaluation des politiques publiques.

Programme*

9h30 – 9h45 Accueil

09h45 – 11h15 Méthodes

Présidente : Brigitte Dormont (Dauphine, LEDa-LEGOS)
- Pauline Givord (INSEE, CREST) « Méthodes économétriques de l’évaluation »
- Antoine Bozio (IPP, PSE, IFS) « Pathways to work au Royaume-Uni »
- Marc Gurgand (PSE, JPAL Europe) « Méthodologie de l’évaluation aléatoire »

11h15 – 11h30 Pause-café

11h30 – 13h00 Cadre institutionnel de l’évaluation

Président : Alain Trannoy (EHESS, GREQAM-IDEP)
- Etienne Wasmer (Sciences Po, LIEPP) « L’interdisciplinarité »
- Wim Suyker (CPB) « Les évaluations au CPB »
- Eric Monnier (Eureval) « L’influence du contexte sur les pratiques évaluatrices »