Avis de tempête sur le commerce international : quelle stratégie pour l’Europe ?


Thème : Europe, mondialisation

Note du CAE n°46

Mauvais temps pour le commerce mondial face aux attaques américaines des règles multilatérales. Une guerre commerciale mondiale ne peut plus être exclue et aurait pour effet une baisse permanente d’environ 3,3 % de PIB soit plus de 1 125 euros par an par habitant en France. L’impact serait comparable à celui de la Grande récession de 2008‐2009. Les trois auteurs, Sébastien Jean, Philippe Martin et André Sapir, en concluent que la stratégie européenne doit être d’abord de défendre le multilatéralisme qui passe par des mesures de rétorsion proportionnées mais aussi par une offre de négociation sur les sujets légitimes. Il s’agit aussi de donner une nouvelle dimension aux accords commerciaux. Ceux‐ci peuvent être interprétés comme une « police d’assurance » en cas de guerre commerciale et doivent mieux répondre aux préoccupations liées à l’ouverture des échanges, tout particulièrement dans le domaine fiscal et environnemental.

Cette note a été présentée au directeur de cabinet du Premier ministre le 2 juillet 2018.