Deux analyses sont présentées par Madeleine Péron dans ce Focus : la première cherche à établir si les caractéristiques de la commune de résidence interagissent avec le bien-être subjectif, au-delà des déterminants individuels : la seconde vise à repérer les variations locales statistiquement liées aux niveaux de bien-être individuel déclarés. La même analyse est réalisée également à l’échelle non plus de la commune mais du bassin de vie. Les résultats présentés dans ce Focus ne présentent pas de liens causaux mais des régularités statistiques qui contribuent à l’analyse du bien-être dans les territoires.

Pour accéder au focus, cliquer ici Focus n° 40