Territoires, bien-être et politiques publiques


Thème : Politiques publiques

Note du CAE n°55

Pertes d’emplois, disparition de services publics et de commerces de proximité, effondrement du prix de l’immobilier, ou encore délitement du lien social : les sources du mal-être dans les territoires sont potentiellement nombreuses. Certains facteurs sont-ils plus déterminants que d’autres ? Dans cette Note du CAE, Yann Algan, Claudia Senik et Clément Malgouyres s’intéressent aux récentes évolutions de l’environnement local des individus et à leurs impacts sur la participation au mouvement des Gilets Jaunes, sur le mal-être déclaré et sur la variation du taux d’abstention lors des élections présidentielles. Ils recommandent de redéfinir les objectifs des politiques territoriales pour accorder plus de place aux critères de bien-être, de privilégier les projets initiés localement plutôt que des politiques centralisées et de favoriser l’accès aux services, qu’ils soient privés ou publics, afin de préserver le lien social dans les territoires.

Cette Note a été présentée au cabinet de la Ministre de la cohésion des territoires en décembre 2019, au directeur de cabinet du Ministre de l’Economie et Finances le 9 janvier 2020, ainsi qu’aux cabinets du Président de la République et du Premier ministre le 10 janvier 2020.