Les comparaisons internationales sur le coût du travail portent le plus souvent sur des coûts moyens à un niveau sectoriel assez agrégé et ne peuvent dès lors apporter qu’un éclairage partiel, suivant les qualifications et la structure de la main d’œuvre d’un secteur donné. Grâce à l’enquête « Structure of Earnings Survey » (SES) conduite par Eurostat, il est cependant possible d’entrer dans un plus grand détail.

Pour mieux éclairer la situation de la France vis-à-vis de ses partenaires européens, sont étudiés en particulier dans ce focus deux secteurs d’activité, l’industrie manufacturière et les activités spécialisées, scientifiques et techniques, pour deux catégories de qualification : les professions techniques qualifiées de type ingénieur, d’une part, et les professions intermédiaires de type technicien, d’autre part.

Pour accéder au Focus, cliquer ici Focus n° 29