Alors que doit s’ouvrir en mai 2021 la Conférence de l’ONU sur la biodiversité (COP15), aucun des objectifs fixés lors des précédentes rencontres ne semble atteint en 2020 : seuls quatre objectifs d’Aichi sur vingt présentent « des progrès réels dans leurs déclinaisons » (IPBES, 2020). Dans l’élaboration et la mise en place des politiques publiques, certains instruments sont devenus incontournables : les indicateurs. Dans ce focus, Florentin Cognie et Madeleine Péron présentent les principaux enjeux et difficultés liées à la mesure de la biodiversité.

Pour accéder au focus, cliquer ici Focus n° 46